Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Articles de la CPGE Arts & Design de Toulouse

Michael Reynolds

10 Janvier 2012 , Rédigé par Gilles Debrus

Notre mode de vie occidental est au cœur des problématiques environnementales, à commencer par notre habitat. Michael Reynolds l’a bien compris et depuis plus de 20 ans, cet architecte étonnant propose un concept novateur : des maisons créées de toutes pièces à partir de nos déchets quotidiens : des bouteilles en plastique, des pneus, des cannettes… Car pour ce véritable avant-gardiste de l’environnement, nos déchets valent de l’or. Provocateur et persuadé que l’on peut « vivre radicalement durable » il travaille à partir de matériaux recyclés et du torchis en développant une pensée écologique et un esprit de récupération des détritus qui lui sert de support matériel pour construire, comme l’on construit nos maisons avec des briques.

Economiquement ceci est très intéressant, seulement aucune entreprises de BTP ne veut prendre le risque d’assumer la construction de ce type d’édifice, trop peu fiable au point de vue solidité, durabilité et sanitaire. Ce n’est qu’aujourd’hui que son travail commence à faire éco et que plusieurs sociétés souhaitent mettre au jour ces Earthships (comme les nomme l’architecte américain).

 

Principe de base : prendre un matériau dont personne ne veut : les déchets ; et le rendre totalement stérile pour assurer « une hygiène architecturale » et ainsi construire tant qu’il ya des déchets disponibles : c’est à dire utiliser un matériau presque inépuisable puisque l’homme est amener à consommer tous les jours pour sa survie (et donc jeter !).

Notoriété de l’architecte : cette idée un peu folle l’a pourtant propulsé au statut de star mondiale de l’architecture. Fondateur de Biotecture Earthship, Michael Reynolds a été un critique de la profession d'architecte pour son incapacité à faire face à la quantité de déchets que la conception du bâtiment crée. L’architecte avant-gardiste a cependant réfléchi à ces problèmes, et en collaboration avec des bénévoles il remplie toutes les fonctions d’une maison, en incorporant panneaux solaire, éoliennes et récupération d’eau de pluie dans des containers : ainsi ses constructions sont quasi autonomes !

Loin de se reposer sur ses lauriers, Michael Reynolds a décidé de transmettre ses techniques révolutionnaires aux plus nécessiteux. Avec son équipe, il se rend régulièrement sur les sites de catastrophes naturelles, comme récemment en Haïti. Ces performances architecturales sont implantées un peu partout sur le continent Amérique ainsi qu’en Angleterre, en Ecosse, en Norvège, en Espagne, et au Japon.

 

D’après un article présentant une émission de Vue du Ciel (France 3), de Yann Arthus-Bertrand

 

MR1

MR2

 

Article porposé par Joris Thau

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article