Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Articles de la CPGE Arts & Design de Toulouse

Hermaphrodite endormi- 2ème siècle après J-C

7 Octobre 2011 , Rédigé par Gilles Debrus

« Parle moi
Statue de pierre, statue de bois
Laisse moi lire dans tes yeux noirs
Les souvenirs de ton histoire…
 »*

hermaphrodite

Copie romaine de la statue grecque Hermaphrodite,

  IIème siècle après J-C, musée du Louvre    

   

  Sculptée à l’époque hellénistique, c’est une histoire passionnée que nous raconte l’Hermaphrodite endormi, permettant ainsi de comprendre l’origine d’un mot bien intrigant. D’après les Métamorphoses d’Ovide, Hermaphrodite était le fils des dieux Hermès et Aphrodite, ayant hérité de leur beauté. Alors qu’il se baignait dans le lac de Carie, la naïade Salmacis s’éprit de lui, qui repoussa ses avances.  La nymphe le serra contre elle de force et obtint de Poséidon que leur deux corps soient unis à jamais. Hermaphrodite fit alors le vœu que chaque homme qui pénètrerait dans le lac de Carie serait à son tour métamorphosé. Ainsi, nous n’attribuons pas le même sexe à l’individu sculpté, selon notre angle de vue. Le spectateur passe par plusieurs émotions lors de la contemplation de l’œuvre, qui joue avec le temps. D’abord admiratif face à la grâce de ces courbes féminines, il se voit ensuite surpris et troublé lorsqu’il contourne l’œuvre. La ronde-bosse est ici savamment utilisée.
  La sculpture en elle-même porte également sa propre histoire. Car si le nu fut créé pendant l’antiquité, le matelas sur lequel il repose date quant à lui du XVIIème siècle, façonné par Le Bernin. Hermaphrodite endormi est donc un très bel exemple d’œuvre ayant évolué au fil du temps.

 

*paroles extraites de la comédie musicale Don Juan, de Félix Gray

 

Article proposé par Cindy Roch

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article